Contre-temps

Art-Cade/Galerie des grands bains douches (Marseille)

*

avec les artistes – with the artists

Paul Destieu (Fr), Harm Van Den Dorpel (Nl), Monsieur Moo (Fr), Luce Moreau (Fr), Pascual Sisto (USA), Artie Vierkant (USA). Fiction de la commissaire Leonor Nuridsany (Fr).

 

 

 

 

 

Exposition du 30 Août 2012 au 21 Septembre 2012

Vernissage le jeudi 30 Août 2012 à partir de 19h à  ~

+ Set musical d’OTH

 

L’exposition collective Contre-temps. se lit dans le sens inverse de celui de votre montre ; comme le font les effets de la volta – saut en spirale permettant d’immobiliser le temps – les œuvres évoluent en temps réel et court-circuitent ainsi celui imparti au parcours d’exposition.

Les pièces présentent autant de tentatives de désertion, autant de champs dont la figure humaine est décentrée, et lesquels se voient expérimentés jusqu’à l’offensive et l’altération.
L’obsolescence a rattrapé l’œil vidéo qui n’est plus à même d’exposer clairement la frontière entre science et fiction ; c’est dans cette faille que s’engouffrent les artistes exposés pour concevoir une réanimation technologique, une mise en lévitation artificielle de la matière à des fins plastiques et performatives. Les œuvres vidéos ici rassemblées poussent leur medium jusqu’à ses différents paroxysmes et proposent par l’éveil de l’outil autant de vues d’un paysage qui apparait comme post-humain.

Dans une temporalité ressaisie, toutes suggèrent l’envol comme une proposition de sortie définitive et la gravité comme son contre-temps.

Exhibition from August 30th to  September 21th 2012

Openning Thursday August 30th Août 2012, starting at 7 p.m.

+ musical set by OTH

 

Contre-temps, the collective exhibition, must be read counter-clockwise. The works move in real time, as do the paradoxical volta or spiral jump that can suspend time, and in so doing, short circuit the time devoted to the exhibition. Each piece represents an attempt at desertion, as many spaces in which human form is off-centered, experimented with to the point of being offensive and altering.

Obsolescence has caught up with the eye of the video, that can no longer clearly expose the frontier between science and fiction. This is the breach in which artists dive, in order to bring about a technological reanimation, an artificial levitation of matter, as an artistic performance. The videos brought together for the exhibition push their medium to different paroxysms and suggest, by wakening the tool, a number of viewpoints which seem to be post-human.

In this restored temporality, they all suggest that flight as a definitive way out and that gravity is off-beat.

 

 

 

art-cade*
*galerie des grands bains douches de la Plaine
35 bis rue de la Bibliothèque
13001 Marseille
0033(0)4 91 47 87 92 //
contact[at]art-cade.org
http://art-cade.org

Ouverture de l’exposition le jeudi 30 août 2012, 19h au vendredi 21 septembre inclus ; horaires d’ouverture : du mardi au samedi de 15h00 à 19h00 et sur rendez-vous.

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Les commentaires sont fermés.